LEILOUI NICHMAT
LEA BAT YAEL
ZAL

21 Octobre 2017















Tou béav
Les dates hébraïques sont l’occasion de célébrations événementielles comme les trois fêtes de pèlerinage. Elles abordent les temps forts de nos relations avec le Ciel comme les jours austères. Nous attendons Hanoucca et Pourim pour associer la famille aux miracles survenus au cours de notre histoire. Les jeûnes comme les quatre les plus connus : 3 Tichri, 10 Tévet, 17 Tamouz et le 9 av, sont inscrits dans nos mémoires.
Tou Bichvat.est notre contribution au monde écologique bien avant les mouvements qui se préoccupent du devenir de notre planète. Il reste une date qui se limite par son intérêt de gagner l’instant des supplications au cours de l’office. C’est Tou Béav.

Les mariages

Selon le Sepher Hatodaa un faisceau d’événements heureux se sont produits un 15 Av. Ainsi nous apprenons par exemple qu’en ce jour la disparition programmée des six cent mille hébreux âgés de vingt ans a cessé. Cette terrible épreuve a duré pendant les quarante ans de l’errance du peuple d’Israël dans le désert après la médisance des explorateurs contre le pays promis.
Ce jour est célèbre parce que Hochéa fils de Ela, roi d’Israël a destitué les gardes qui sanctionnaient quiconque désirait se rendre au Temple de Jérusalem. Ce décret avait été instauré par Joroboam fils de Névath contre la dynastie davidique.
En ce jour deux événements se sont déroulés simultanément. Les tribus devaient garder leurs lots territoriaux selon la division mise en place depuis Moché Rabbénou. Il fallait que les mariages des jeunes filles se fassent entre membres de la même tribu. Cette restriction a montré ses limites, lorsque la Tribu de Binyamin allait être rayée de la carte. On a décrété contre cette tribu toute union avec d’autres membres des autres tribus Les rabbins constatant que cette loi sanction dépassait le cadre d’une punition temporaire, ont autorisé Binyamin de réintégrer la maison d’Israël. Ils ont aussi donné leur feu vert pour que les mariages soient ouverts à tous, sans obligation de produire un certificat d’appartenance à la même tribu.
Les suicidés de Bétar après l’épisode de Bart Khokhba ont été ensevelis ce jour.

Le parvis du Temple

une fois par an, le parvis du Temple de Jérusalem devenait le théâtre d’un rassemblement, des célibataires, garçons et filles. Les épousailles se nouaient ainsi par rencontres souhaitées et autorisées. Dans le traité Taanit on relate la qualité de ces rencontres où la pudeur était de rigueur. Les présentations se passaient dans des conditions optimales de la bienséance et du respect mutuel. Lorsque le monde de la jeunesse se prend en charge pour penser à son futur, la vie communautaire se déroule dans un climat de sérénité et d’encouragement. Les temps qui nous préoccupent sont très chargés de pessimisme et d’incertitude. Les images des rassemblements actuels obligent un constat navrant et même décevant. Les sages nous rassurent en prédisant la fin d’une époque sans valeur éthique. Certes le machiah viendra lorsque toute morale aura cessé. Sans lui nous ne voyons pas qui pourra renverser la tendance. C’est pourquoi nous pensons que Tou Béav ne restera pas dans nos calendriers, qu’une date stérile. Elle pourra devenir un premier pas vers un futur plus radieux. La preuve c’est la première fois que votre journal m’a demandé d’en parler.

Rabbin Salomon MALKA
 
© 2017 A la Bonn'Heure : Pour trouver un minian ou un cours de torah en toutes circonstances. Tous les horaires des tefilots et offices de chahrit (priere du matin) minha (priere du matin) et arvit (priere du soir) pour toutes les synagogues et centres d'etudes de Paris et sa region. Egalement Tous les cours de torah sur Paris dans les synagogues et beit hamidrach (Talmud, michna, gemara moussar, houmach ....) - Developped by hanavy-tobeweb
Accueil | Administration | Nous contacter | Comment ca marche? | Liens utiles | Divrei Torah