LEILOUI NICHMAT
LEA BAT YAEL
ZAL

21 Octobre 2017















Le mois de Sivan
Ce mois,  troisième selon la Thora, se conjugue triplement.

Le don de la Thora unique se subdivise en trois grands volumes appelés communément TANAKH,  la Thora,  les Néviim, et les Kétouvim. Le livre sacré que l’on déroule en rouleau durant une année se compose de cinq livres : Béréchit,  chémot, vaycra,  bémidbar et dévarim. Les prophètes s’articulent autour du livre de Josué, choftim,  les juges, deux livres de Samuel, deux livres des Rois : mélakhim, les trois grands prophètes, Isaïe, Jérémie et Ezechiel et enfin les douze prophètes. (Osée, Yoel, Amos, Obadia, Yona, Michée, Nahum, Habacuc, Sophonie, Haggaï, Zacharie, Malachie). Les Kétouvim appelés aussi les hagiographes ou les livres saints comprennent les psaumes, les proverbes, le livre de Job, les cinq rouleaux : Ruth, les lamentations, l’ecclésiaste (Kohéléth), Esther et les cantiques des cantiques. On inclut aussi les livres de Daniel, Ezra,  Néhémie, et les deux livres des chroniques. La tradition compte en tout 24 livres bien qu’en réalité il en existe 36, les 12 prophètes formant une entité.

Le peuple d’Israël malgré son unité devant le Mont Sinaï pour recevoir la Thora est formé de trois grandes familles : les cohanim,  les léviim et les israélim. Les premiers servaient au Temple de Jérusalem et garderont leurs prérogatives le jour de sa reconstruction. Les seconds célébraient les louages de D. Il reste aujourd’hui un fait honorifique pour marquer ce triptyque. Le cohen est appelé le premier au Sépher Thora,  le second est le Lévi et le troisième un membre de la communauté dit Israël.

Moché, est né troisième après Aharon et Myriam.  C’est lui qui a été choisi pour libérer le peuple hébreu de l’esclavage et c’est lui qui est monté au Mont Sinaï pour réceptionner la Thora.

Les douze premiers jours de Sivan sont célébrés comme des jours joyeux dans le sens où nous nous abstenons pendant les offices de réciter les supplications quotidiennes. Les cinq premiers jours rappellent l’effervescence du peuple d’Israël dans l’attente de recevoir la Thora comme le fiancé aspire à s’unir à sa dulcinée le jour de leur mariage. Moché avait ordonné aux hommes et aux femmes d’être séparés trois jours avant l’avènement du Mont Sinaï. Les sept jours suivants sont intitulés les sept jours de la houppa. La loi permet en effet au Hatan et  à la Kalla de fêter leur union durant sept jours après la Houppa. Le peuple d’Israël se remémore cet épisode chaque année comme s’il renouvelle l’alliance conclue il y a plus de trois mille ans.

Rabbin Salomon MALKA.
 
© 2017 A la Bonn'Heure : Pour trouver un minian ou un cours de torah en toutes circonstances. Tous les horaires des tefilots et offices de chahrit (priere du matin) minha (priere du matin) et arvit (priere du soir) pour toutes les synagogues et centres d'etudes de Paris et sa region. Egalement Tous les cours de torah sur Paris dans les synagogues et beit hamidrach (Talmud, michna, gemara moussar, houmach ....) - Developped by hanavy-tobeweb
Accueil | Administration | Nous contacter | Comment ca marche? | Liens utiles | Divrei Torah