LEILOUI NICHMAT
LEA BAT YAEL
ZAL

21 Octobre 2017















La vache rousse
Après POURIM nous célébrons un non événement. Dans toutes les synagogues du monde nous lisons dans un second Sépher Thora l’épisode de la vache rousse. Un tel événement ne peut se dérouler que si le Temple est reconstruit. Malgré tout, certains décisionnaires considèrent que cette lecture est un commandement scripturaire. L’affaire de la vache rousse ne s’explique pas par une quelconque logique. Elle est une Houkka, un ordre divin totalement hermétique. Pourtant le premier mot de cette lecture donne le ton ZOT HOUKKATE HATORA. C’est un ordre de la Thora. Les commentateurs extrapolent la loi de la vache rousse à tous les commandements de la Thora. C’est comme si toutes les règles que nous appliquons quotidiennement ne doivent pas s’expliquer parce qu’elles sont logiques. Les lois civiles, généralement, suivent un raisonnement clair. Elles n’existent que pour notre bien être,  notre confort et parfois pour mieux bénéficier de la liberté et de nos relations avec le voisinage, la société dans sa complexité. Elles sont susceptibles d’évoluer voire d’être remplacées selon les circonstances et la marche du temps. Les lois du judaïsme sont immuables. Elles sont d’obédience divines et peuvent être exercées en tout lieu et dans tout espace. La  vache rousse ou plutôt ses cendres avaient un pouvoir de purification efficace. Certes le conditionnement manque aujourd’hui pour son application. Ce n’est que temporaire. La  veille du mois de Nissan,  tous les hommes se préparaient à Pessah et notamment à la consommation du sacrifice de l’agneau pascal.  Il fallait d’abord prouver que nous étions dans un état de pureté garanti pour être admis dans le cercle des consommateurs privilégiés. Sinon il fallait attendre le mois suivant, le mois de Iyar,  pour déguster de cette chair sacré. La lecture de cet épisode de la vache rousse vient à point nommé pour garder l’espoir de la future érection du Temple. Mais aussi nous avons conscience que tout passe par l’homme qui sans son effort de se remettre en question,  rien ne se fera. A la veille de Nissan, nous demandons à D. de se souvenir de cette liberté acquise il y a trois mille ans.  D. nous rappelle ses lois, donc notre devoir de les appliquer pour que l’osmose soit totale.
 
© 2017 A la Bonn'Heure : Pour trouver un minian ou un cours de torah en toutes circonstances. Tous les horaires des tefilots et offices de chahrit (priere du matin) minha (priere du matin) et arvit (priere du soir) pour toutes les synagogues et centres d'etudes de Paris et sa region. Egalement Tous les cours de torah sur Paris dans les synagogues et beit hamidrach (Talmud, michna, gemara moussar, houmach ....) - Developped by hanavy-tobeweb
Accueil | Administration | Nous contacter | Comment ca marche? | Liens utiles | Divrei Torah